frende

Masterclasses

Des masterclasses auront lieu le vendredi après-midi à l’issue du programme sur la scène principale. Elles vous permettront d’approfondir des sujets actuels en groupes plus restreints. Des experts reconnus, des lauréats de SEF.Award ou des intervenants du SEF dirigeront ces ateliers interactifs et garantissent une plus de values ajouté. Les places seront limitées, nous appliquerons le principe «Premier arrivé, premier servi».

Places disponibles

Peu de places sont disponibles

Complet

Qualité des médias

Les médias numériques – les fossoyeurs de la démocratie?

Le triomphe des médias numériques et sociaux plonge les titres de la presse traditionnelle dans une grave crise. Les journaux principaux perdent non seulement des utilisateurs, mais aussi la possibilité de pondérer le flux d’informations. Dans les médias en ligne, les articles les plus lus sont placés en tête de liste, et le lecteur devient donc celui qui détermine la pertinence d’une information. Quelles conséquences cette «boulevardisation» a-t-elle sur les débats publics? Sommes-nous en train de perdre notre capacité à aborder de manière concrète et rationnelle les controverses politiques et économiques?

La situation financière des maisons de presse apparaît précaire. La disparition des recettes publicitaires oblige à des restructurations, et à fusionner des rédactions autrefois indépendantes en rédactions centralisées. Au prix de la pluralité des médias et de l’émulation des points de vue. La foi en l’existence de solutions de marché s’estompe, si bien que les éditeurs privés sollicitent l’aide de l’Etat, ce qui a longtemps été vu comme un péché capital en matière de politique médiatique du fait de la remise en cause de l’indépendance des maisons d’édition.

Comment cette situation va-t-elle évoluer? Que faut-il faire pour que les débats publics soient à l’avenir plus présents dans la sphère numérique, sans pour autant en devenir moins intelligents?

(Langue: Allemand)

Avec:
Ralph Büchi
Président du conseil de surveillance d’Axel Springer SE

Luzi Bernet
Rédacteur en chef de NZZ am Sonntag

Michèle Binswanger
Auteure et blogueuse, Tamedia AG



Présentation:
Andreas Durisch

Corporate Foundations

«Sauver le monde, tout simplement…» ou quelle forme les sociétés donnent-elles à leur engagement social?

De plus en plus d’entreprises regroupent l’ensemble de leurs engagements philanthropiques dans des fondations d’utilité publique. Intégrées à l’organisation des entreprises qui les ont fondées et les alimentent, les Corporate Foundations peuvent représenter une passerelle efficace entre économie et intérêt général.

Mais quels sont les facteurs clés qui permettent aux activités d’atteindre leur objectif? Les chefs d’entreprise se demandent ce qui est le plus judicieux: élaborer des programmes de volontariat impliquant les collaborateurs ou faire des dons en faveur de projets sociaux? Faut-il soutenir des thématiques proches des préoccupations de l’entreprise ou bien cela risque-t-il de porter atteinte à la crédibilité de cet engagement?

En s’appuyant sur la pratique et des exemples concrets, la SEF.masterclass avec Swiss Foundations montre dans quels cas les Corporate Foundations font sens, et la manière dont elles peuvent contribuer à la crédibilité d’une entreprise et à la transmission de ses valeurs. Des exemples d’entreprises démontrent en toute honnêteté les points à respecter lors de la création et les limites de cette pratique. Parallèlement, la masterclass met en lumière les opportunités et explique le rôle de vecteurs de l’évolution sociale que jouent les Corporate Foundations.

(Langue: Allemand)

Avec:
Stefan Rissi
Directeur Community Investment, JTI

Christian Pfister
Responsable communication d’entreprise, Swiss Life

Karin Reiter
Responsable développement durable, Adecco Group



Présentation:
Nathaly Bachmann

La gestion de crise

La gestion de crise ou comment faire face à des situations critiques de manière professionnelle

Une cyberattaque contre le réseau d’alimentation électrique suisse, une campagne de dénigrement menée depuis l’étranger contre l’industrie suisse ou une catastrophe aérienne à Kloten – lorsque les entreprises et les institutions publiques de la Confédération se retrouvent soudain confrontées à des situations critiques, vient l’heure des états-majors de crise et des gestionnaires de crise.

Comment, toutefois, peut-on se préparer à des situations qui sont extrêmement rares, voire impensables, que l’on nomment «cygnes noirs»? Comment dirige-t-on un état-major de crise composé d’éléments alpha qui n’ont nullement l’intention de se laisser dicter leurs actes par les gestionnaires de crise expérimentés? Comment réagir quand un simple petit hashtag sur Twitter, le dérapage verbal d’un dirigeant au cours d’une interview ou la présence d’un corps étranger dans un produit peut faire voler en éclats en quelques heures la réputation qu’une entreprise à mis plusieurs décennies à bâtir?

Au cours de cette masterclass, deux experts reconnus, l’un suisse et l’autre allemand, répondront à ces questions et à bien d’autres encore sur la gestion et la prévention des crises, ainsi que sur la communication en période de crise. Ils expliqueront par quels moyens l’armée, les entreprises et les autorités se préparent aux situations exceptionnelles et parleront des erreurs que les dirigeants et les cadres doivent éviter pour que la crise traversée par leur entreprise ne signe pas la fin de leur propre carrière.

(Langue: Allemand)

Avec:
Dino Graf
Directeur de Group Communication, Responsibility & AMAG Brand Management, AMAG Group AG

Frank Roselieb
Directeur exécutif du Krisennavigator – Institut für Krisenforschung (institut d’étude sur les crises), un spin-off de l’université de Kiel, et administrateur de la «Deutsche Gesellschaft für Krisenmanagement e.V. (DGfKM)», l’association professionnelle des gestionnaires de crise à Hambourg

Aldo C. Schellenberg
Commandant de corps et remplaçant du chef de l’Armée suisse, Berne



Présentation:
Bendicht Luginbühl

Big Data from Space

Big Data from Space? — Big Business from Space!

L’aérospatiale: un secteur vaste, complexe et cher? Plus aujourd’hui!

Désormais, les satellites sont petits et agiles, et les données sont abordables. Le volume, la fréquence et la diversité des données disponibles suivent par conséquent une croissance exponentielle, tout comme leur impact dans de nombreux domaines d’application. Mais comment les entreprises peuvent-elles utiliser ces «Big Data from Space»? Et quelle importance ont-elles pour les entreprises et les start-ups suisses?

Au cours de la masterclass, Renato Krpoun du Swiss Space Office, Frank Salzberger de l’Agence spatiale européenne (ESA), et des start-ups apporteront des réponses à ces questions, et expliqueront comment un petit cube est à l’origine de cette révolution.

Découvrez l’importance croissante de l’espace comme lieu de l’utilisation et du transport des données et des informations, et ses conséquences toujours plus grandes sur l’activité des entreprises.

A l’aide d’exemples concrets et en interagissant avec les orateurs, apprenez comment vous aussi, vous pouvez faire des «Big Data from Space» un «Business from Space».

(Langue: allemand)

Avec:
Renato Krpoun
directeur Swiss Space Office, Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)

Frank Salzgeber
Head of Technology Transfer and Business Incubation, Agence spatiale européenne (ESA)

Fabien Jordan
Founder & CEO, ASTROCAST SA

Economie circulaire

Comment l’économie circulaire peut-elle être à la fois écologiquement viable et rentable?

Aujourd’hui, nous gérons souvent l’économie de manière linéaire: les produits sont fabriqués à partir de matières premières, puis achetés par les utilisateurs, pour finir leur vie en tant que déchet dans une usine d’incinération ou une décharge. La consommation élevée en énergie et en ressources qui va de pair avec ce processus met en péril, sur le long terme, les moyens de subsistance de l’humanité. Une possibilité existe pour réduire cette consommation de ressources et cette production de déchets: des cycles de matériaux fermés.

L’économie circulaire va au-delà du recyclage classique. En effet, les matières premières employées qui sont réutilisables sont réintroduites dans le processus de production. En plus de permettre d’économiser des ressources naturelles, ce principe peut s’avérer rentable.

Au cours de la masterclass, les partenaires du Programme national de recherche «Economie durable: protection des ressources, vision pour le futur et innovation» (PNR 73) qui agissent sur le terrain vous expliqueront pourquoi il faut préserver nos ressources et recycler les matières premières, dans la mesure où cela est judicieux d’un point de vue tant économique qu’écologique. Vous en découvrirez davantage sur les opportunités qu’offre une économie circulaire ou pourrez même présenter votre propre modèle.

(Langue: Allemand)

With:
Alice Baumann
Direktorin Losinger Marazzi

Julia Häcki
Responsable Sustanabilité, V-Zug

Markus Vögeli
Directeur général, Vögeli AG



Présentation:
Barbara Dubach
et
Karolin Frankenberger

Psychologie positive

Hack Your Brain : L’optimisme comme facteur de succès?

Sportives et sportifs de haut niveau, musiciennes et musiciens d’exception, femmes et hommes d’affaires brillants: nous avons tendance à attribuer les performances extraordinaires au talent que possèdent ceux qui réussissent. En fait, d’autres facteurs sont décisifs. Quelles sont les conditions nécessaires pour exploiter pleinement tout son potentiel? Quel rôle jouent l’enthousiasme et la confiance dans la performance? Comment s’entraîner à l’optimisme? Et pourquoi les cadres devraient-ils privilégier l’agilité émotionnelle à un optimisme exagéré?

Grâce à des conclusions surprenantes tirées de la recherche cérébrale et de la psychologie positive, la science de la réussite dans la vie, Kerstin Humberg, ancienne conseillère de McKinsey, montre au cours de cette masterclass ce que recèle cet «avantage du bonheur». Une sélection d’exemples et d’interventions explicite l’importance de l’agilité émotionnelle en vue d’un leadership efficace et de la maîtrise de soi dans le monde du travail moderne. En plus de la réflexion relative aux moteurs personnels que sont le bonheur et la réussite, cette masterclass, organisé par le Forum Alpbach, fournit de nombreux outils et techniques pour atteindre un niveau plus élevé d’optimisme et de résilience dans un contexte professionnel. Le dialogue et l’inspiration sont garantis! Et comme le cerveau humain se nourrit d’oxygène, d’activité et d’émotions positives, cette masterclass interactive aura lieu en extérieur.

(Langue: Allemand)

Avec:
Kerstin Humberg
gérante de Yunel et directrice de la section «Positive Business» de la «Deutsche Gesellschaft für Positive Psychologie» (Société allemande pour la psychologie positive) à Berlin



Présentation:
Philippe Narval
Directeur, European Forum Alpbach, Vienne-Alpbach

Logistique

«Quels seront les chemins de la logistique de l’avenir?»

Depuis l’époque des diligences jusqu’à nos jours, la logistique a toujours été un problème important, et une entreprise délicate. Comment se feront les livraisons à l’avenir? L’évolution future sera déterminée par les tendances suivantes: pression sur les coûts, manque d’espace dans les grandes villes, protection de l’environnement et recherche de solutions par davantage encore de connectivité, de communication mobile et d’innovations techniques telles que l’électromobilité.

Peu de domaines d’activité sont aussi touchés par la transformation numérique que la logistique. La numérisation est perçue comme une opportunité. Les technologies numériques deviennent toujours davantage des ressources stratégiques pour les acteurs du secteur de la logistique et les obligent à utiliser de nouveaux moyens d’expédition. Par conséquent, le secteur mise de plus en plus souvent sur des idées bien plus originales que des drones et des robots. Le projet suisse Cargo Sous Terrain envisage de créer de nouvelles voies de circulation réservées exclusivement aux marchandises, soulageant ainsi l’espace routier et ferroviaire trop restreint.

(Langue: Allemand)


Avec:
Anders Gautschi
Directeur, Association transport et environnement

Daniel Wiener
Membre du conseil d’administration, Cargo sous terrain AG

Andreas Reinhard
Propreteur de iii solutions et visionnaire



Présentation:
Peter Marthaler

Asie

La Chine, terre d’innovation – Copycat ou le nouveau laboratoire d’essai de l’économie mondiale?

Le nombre de demandes de brevets explose en Chine, les nouveaux grands groupes high-tech de cet immense empire tels que Tencent et Alibaba constituent une concurrence de plus en plus féroce pour les entreprises de renom de la Silicon Valley, et le gouvernement s’est fixé pour objectif de faire de la Chine une nation high-tech ultra-moderne d’ici 2049 – 40 ans après le début de la politique de réforme et d’ouverture, l’atelier du monde vise à devenir le laboratoire du monde.

Les participants à la masterclass de la NZZ et de l´IMD abordent les questions relatives à la recherche et à l’innovation en Chine: Quel est le niveau des universités? Quel est le niveau de performance des instituts publics? Quelles conditions-cadres l’Etat fixe-t-il?

Ils font également la lumière sur les créateurs d’entreprise en Chine: D’où viennent les nouveaux entrepreneurs? Comment évolue le secteur du capital-risque? Quelle aide l’Etat apporte-t-il aux créateurs d’entreprise du pays?

Et comment les entreprises étrangères utilisent-elles la Chine comme centre international pour tester leurs innovations?

(Langue: Anglais)

Avec:
Mark Greeven
Professeur en innovation et stratégie, IMD Lausanne et Zhejiang University (Chine)

Rongrong Hu
Angel Investor



Présentation:
Matthias Kamp
Responsable de projet NZZ Asie, Neue Zürcher Zeitung

C’est quoi, le temps ?

Le temps est une structure essentielle qui conditionne la façon dont nous organisons le monde. La physique moderne a montré que le temps physique est très différent de la perception que nous en avons. Notre expérience du temps est un produit complexe qui dépend de la mécanique, des statistiques et de la manière dont notre cerveau fonctionne. Durant cette master class, nous passerons en revue ce que nous savons et ce que nous ignorons concernant la nature du temps.

(Langue: Anglais)

Avec:
Carlo Rovelli
Physicien théoricien, l’Université d’Aix-Marseille

MC 1

Qualité des médias

MC 2

Corporate Foundations

MC 3

La gestion de crise

MC 4

Big Data from Space

MC 5

Economie circulaire

MC 6

Psychologie positive

MC 7

Logistique

MC 8

Asie

MC 9

C’est quoi, le temps ?

Masterclasses

Des masterclasses auront lieu le vendredi après-midi à l’issue du programme sur la scène principale. Elles vous permettront d’approfondir des sujets actuels en groupes plus restreints. Des experts reconnus, des lauréats de SEF.Award ou des intervenants du SEF dirigeront ces ateliers interactifs et garantissent une plus de values ajouté. Les places seront limitées, nous appliquerons le principe «Premier arrivé, premier servi».

Places disponibles

Peu de places sont disponibles

Complet