Finalistes 2021

Le SEF.WomenAward sera présenté pour la première fois en 2021. Ce prix récompense des femmes qui se distinguent par d’excellentes capacités entrepreneuriales dans les catégories «Jeune entrepreneuse de l'année» et «Entrepreneuse/CEO de l'année», et un prix d’honneur est également décerné. En même temps, le prix féminin de l’économie crée une puissante plateforme orientée vers l’avenir pour les entrepreneuses. Dans le cadre d'un processus de jugement en plusieurs étapes, les finalistes sont sélectionnées, qui se présentent ensuite devant les représentants des milieux de l’économie, de la science et de la politique suisses lors de la cérémonie de remise des prix.

 

Nominée pour la

Jeune entrepreneuse de l’année

Alisée de Tonnac

Co-fondatrice & CEO,
Seedstars Group

Alisée de Tonnac est cofondatrice et CEO de Seedstars, un groupe basé en Suisse dont la mission est d’avoir un impact positif sur la vie des gens des pays émergents grâce à la technologie et à l’entrepreneuriat. Seedstars réunit des groupes d’intérêts, crée de toute pièce des entreprises avec le concours de partenaires publics et privés, et investit dans les entreprises à forte croissance au sein de ces écosystèmes. Le groupe Seedstars est présent dans plus de 90 pays où il mène de nombreux projets et activités comme la Seedstars World Competition, le Seedstars Summit ou les Seedspaces. Alisée de Tonnac est également membre du conseil de l’innovation d’Innosuisse et de plusieurs conseils d’administration d’entreprises et fondations en Suisse et à l’étranger.

Léa Miggiano

Cofondatrice & CMO, Carvolution

Après ses études à la HSG, Léa Miggiano a participé à la fondation de la start-up Carvolution. L’entrepreneuse est parvenue à enthousiasmer les bonnes personnes pour son idée en peu de temps, dont des investisseurs de renom. Aujourd’hui, l’équipe compte 40 personnes. Devenue le prestataire d’abonnement automobile leader en Suisse, Carvolution compte depuis trois années consécutives parmi les start-ups les plus prometteuses du pays. Dans son rôle de cofondatrice et de CMO, Léa Miggiano a été distinguée cette année comme l’un des «Top 100 Women in Business» et ses performances ont été saluées par «Forbes 30 under 30 DACH». Bien décidée à donner un nouveau visage pérenne à la branche automobile, autant dire qu’elle n’en est qu’à ses débuts.

Nominée pour l'

Entrepreneuse/CEO de l’année

Gina Domanig

Fondatrice & Managing Partner,
Emerald Technology Ventures

Gina Domanig est fondatrice et Managing Partner d’Emerald Technology Ventures, société de capital-risque internationalement reconnue dans le domaine de la cleantech. Actuellement, Gina siège au conseil d’administration des sociétés de portefeuille GeoDigital International Inc, Spear Power Systems Inc et Urgently Inc. En dehors d’Emerald, elle est membre des conseils d’administration suivants: Mobilière Société coopérative, u-blox AG, Solarpack Corporación Tecnológica SA, l’Agence de Bâle pour l’énergie durable et l’Institut de l’environnement de l’Université du Minnesota.
Gina Domanig possède plus de 35 ans d’expérience professionnelle au niveau international. Elle est titulaire d’un MBA de l’ASU d’Arizona et de l’ESADE de Barcelone. Elle a grandi aux États-Unis, elle est de nationalité suisse et vit à Zurich.

Andrea Pfeifer

CEO, AC Immune SA

En 2003, Dr. Andrea Pfeifer a participé à la fondation d’AC Immune SA, une entreprise biopharmaceutique basée en Suisse qui s’est donné pour objectif de devenir l’une des meilleures entreprises de médecine de précision pour les maladies neurodégénératives. Elle y occupe le poste de CEO depuis les débuts et est membre du conseil d’administration depuis l’entrée en bourse de la société en 2016. Sous sa direction, AC Immune s’est forgé une réputation d’excellence scientifique et positionné comme un pipeline reconnue avec six candidats-médicaments actuellement en cours d’études cliniques. Andrea Pfeifer est titulaire d’un doctorat en toxicologie et en recherche oncologique, elle s’est qualifiée comme privat-docent à l’UNIL et est professeur honoraire à l’EPFL.

Marianne Wildi

CEO, Hypothekarbank Lenzburg

Fille d’un père menuisier et d’une mère professeur de français, Marianne Wildi a grandi à Schafisheim (AG). Une fois son diplôme de l’école de commerce de l’Alte Kantonsschule Aarau en poche, cette économiste d’entreprise et experte bancaire a démarré sa carrière en 1984 comme programmeuse à la Hypothekarbank Lenzburg. Dans le cadre de son évolution dans l’informatique, elle a accepté des commandes spéciales de la Hypothekarbank Lenzburg et d’autres banques dès 1995. Avant d’être nommée PDG (CEO) en 2010, Marianne Wildi a été responsable informatique adjointe de 2001 à 2006 et membre de la direction de la Hypothekarbank Lenzburg de 2007 à 2017. Sous sa direction, la banque a multiplié ses investissements dans les innovations techniques, ce qui lui a valu différentes distinctions.