frende

Masterclasses

Plusieurs changements ont été apportés à l’occasion de l’édition anniversaire du SEF. Ainsi, le vendredi après-midi, le programme de la scène principale prendra fin plus tôt que les années précédentes. En contrepartie, nous vous proposons de poursuivre avec un nouveau format, les «Masterclasses». Au cours de ces sessions, qui se dérouleront en parallèle, vous aurez l’occasion d’approfondir des thèmes actuels et pertinents en petits groupes. Des experts dirigeront ces ateliers interactifs et veilleront à la qualité des échanges et à leur valeur ajoutée durable. Les places sont limitées, nous appliquerons le principe «premier arrivé, premier servi».

Places disponibles

Peu de places sont disponibles

Complet

Bataille de scénarios: quelle vie voulons-nous pour demain

S’il est impossible de prédire l’avenir avec certitude, de nombreuses représentations sur nos futurs modes de vie et de déplacement, ainsi que sur la façon dont nous nous soignerons, influent sur nos efforts de prospective. Il reste impossible de savoir si nous conduirons vraiment des voitures sans chauffeur ou si nous nous nourrirons mieux à l’aide des données. Il convient cependant, en plus d’entretenir une réflexion systématique sur les principales évolutions et tendances en cours, de mettre en débat les solutions afin de distinguer celles qui sont non seulement réalisables, mais aussi souhaitables. Ces débats nous permettront de dresser des lignes directrices pour façonner notre avenir.

Dans le cadre de la “Battle des Masterclasses”, nous débattrons de différents scénarios sur le monde de demain. Une mobilité encore renforcée est-elle vraiment souhaitable? Souhaitons-nous vraiment tout savoir de notre santé? Est-il souhaitable de ne faire des enfants que dans la deuxième moitié de sa vie? Et quel type de travail souhaitons-nous déléguer aux machines? Nous prendrons position sur ces questions, et d’autres, afin d’essayer d’entrevoir le monde de demain sous de nouvelles perspectives.

Avec:
Stefan Pabst
Chercheur et Chef de projet, Think Tank W.I.R.E.

Dominique Meier
Responsable Communication, Think Tank W.I.R.E.

Motiver les talents pour les emmener jusqu’au sommet

Dans des environnements complexes, les équipes qui se distinguent par leur diversité sont plus performantes: les recruteurs des PME comme des grandes entreprises doivent tenir compte de cet élément. Cependant, bien que la multiplicité soit un facteur de réussite reconnu, l’application du concept de “diversité” est beaucoup moins aisée. Si les choses ont progressé ces dernières années, le retard à combler en la matière reste important. Les entreprises perdent un (bien) trop grand nombre de talents, notamment des femmes et des jeunes collaborateurs de la génération Z. Il est essentiel qu’elles parviennent à réintégrer ces collaborateurs hautement qualifiés, afin d’exploiter au mieux leur capital humain.

Comment les employeurs peuvent-ils encourager les talents de manière efficace, afin qu’ils accèdent aux échelons de direction de l’entreprise? L’économie comportementale peut-elle nous fournir des exemples de réussite? Dans quelle mesure l'”intrapreneuriat” et la culture d’innovation impactent-ils le développement stratégique des collaborateurs? L’objectif de cette Masterclass est d’instaurer un dialogue autour des meilleures pratiques dans ce domaine. Les intervenants aborderont, sous forme de discussion en cercle, différentes thèses et propositions de solutions visant à retenir et motiver les talents dans les entreprises, et écouteront les expériences tirées de votre propre pratique quotidienne.

Avec:
Rebecca Guntern Flückiger
Country Head Sandoz Pharmaceuticals AG & Country Lead BACH, Vice-présidente Advance – Women in Swiss Business

Esther-Mirjam de Boer
CEO & owner, GetDiversity GmbH, présidente Verband Frauenunternehmen

Hans C. Werner
Responsible Group Human Resources & membre de la Direction du groupe, Swisscom

Gabriela Manser
CEO, Goba AG



Animation:
Riccarda Mecklenburg
publicitaire et entrepreneure

Sportifs de haut niveau: les managers parfaits?

Le sport de haut niveau est une vraie école de la vie! Dès leur plus jeune âge, les sportifs de haut niveau performants apprennent la discipline, l’organisation, l’indépendance et l’esprit d’équipe. Tout petits, ils se concentrent sur la réussite et l’efficacité, recherchent la perfection et, selon leur discipline sportive, endossent un rôle de leader alors qu’ils sont encore jeunes. De plus, ils connaissent les limites de leurs ressources et donc également l’importance de la récupération. Toutes ces caractéristiques sont également primordiales dans le monde économique.

Qu’est-ce que le sport de haut niveau peut donc apprendre à l’économie? Les cadres peuvent-ils intégrer les expériences et facteurs de réussite des sportifs de haut niveau à leur entreprise? Est-ce que les sportifs de haut niveau constituent les managers parfaits?
Durant le master class, abordez ce thème avec Swiss Olympic, l’association faîtière du sport suisse. L’objectif est d’établir des passerelles entre les mondes du sport et de l’économie, de tracer des parallèles et de constater dans quels domaines l’économie peut profiter du sport, et vice versa.

Avec:
Nadine Borter
propriétaire de Contexta AG, ancienne nageuse de haut niveau

Mario Gyr
champion olympique, champion d’Europe et du monde en aviron; entrepreneur et juriste

Animation:
Regula Späni
modératrice et formatrice en communication, ancienne nageuse de haut niveau

Close talking: développement durable d’idées

Un entretien créatif n’est pas le fruit du hasard ou de la chance.  Contrairement au «small talk» ou à la rumination de choses connues, le «close talking» est une méthode pour développer nos propres ressources pendant le dialogue pour aboutir à de nouvelles conclusions surprenantes. Ce type de discussion productive dépend de la capacité à écouter, du plaisir de découvrir et de la patience de développer des idées complexes. Le «close talking» permet d’affiner ses propres pensées et de développer des réflexions nouvelles. Pour cela, certaines conditions que nous découvrirons et mettrons en pratique durant le master class sont nécessaires. 
 
En particulier à l’époque numérique, il est important d’utiliser correctement les ressources d’un bon entretien. L’encouragement créatif de la réflexion engendrée par le dialogue va à l’encontre du conseil «réfléchir avant de parler». Durant le master class, Donata Schoeller présentera une nouvelle dimension de la discussion, dans laquelle l’on peut trouver un langage pour les idées et intuitions importantes, même si elles restent vagues. Ce master class encadre le SEF.2018 afin de favoriser un approfondissement des thèmes pertinents pendant les discussions. Vous verrez que cela vaut le coup de prendre le temps nécessaire pour y assister.
 
Ce master class aura lieu en deux sessions organisées respectivement avant et après le SEF. Cela permettra de bonnes discussions à propos des attentes et conclusions de la conférence.
Mercredi, 30 Mai et Mercredi, 13 Juin de 2h15 – 4h15 à Zurich City (location tbd)

Avec:
Donata Schoeller
philosophe, Université de Coblence

NZZ Global Risk: le rôle de l’Asie dans l’économie mondiale

Aujourd’hui plus que jamais, la géopolitique influence directement les décisions économiques. Les entreprises doivent constamment s’adapter aux nouveaux défis. Le monde se demande encore ce que signifie l’élection de Donald Trump ou le Brexit. Récemment, le président et chef de parti chinois Xi Jinping a déclaré vouloir gouverner sans limitation de la durée de son mandat. Guerres commerciales, confrontations militaires entre grandes puissances: de nos jours, tout ce qui semblait peu probable il y a quelques temps ne paraît plus aussi impossible. L’Asie joue un rôle important concernant l’avenir politique et économique. On y trouve de nombreux marchés de croissance, mais également de potentiels conflits.

Durant le master class, vous aurez la possibilité d’analyser avec des experts compétents les développements actuels en Asie et particulièrement en Chine, et de discuter des possibles conséquences sur vos entreprises.

Avec:
Matthias Müller
Correspondant en Chine, NZZ

Andreas Hürlimann
Chairman, LEM

 

Animation:
Peter Fischer
responsable de la rédaction économique, NZZ (modérateur)

Psychologie positive: à la recherche de la formule du bonheur

La direction d’une entreprise accorde la priorité au bonheur des employés et double son chiffre d’affaires. Des collaborateurs élaborent une stratégie d’entreprise à leur propre initiative et augmentent les ventes de 70%. Pur hasard? Simple coup de chance? Que font des entreprises comme Eckes-Granini, Zappos ou Upstalsboom pour augmenter leur productivité et leur profitabilité en accord avec les besoins et attentes de leurs collaborateurs?

Ce master class pour trouver la «formule du bonheur» fournit des réponses à des questions comme celles-ci. Grâce à des conclusions surprenantes issues de la psychologie positive et de la recherche cérébrale ainsi que des exemples pratiques choisis, l’ancienne conseillère McKinsey Kerstin Humberg de Berlin vous présente les rapports entre bonheur et réussite. En plus de la réflexion relative aux moteurs personnels du bonheur et de la réussite au travail, cet atelier pratique fournit également des techniques et outils pour le développement humain des potentiels dans un contexte professionnel. Le dialogue et l’inspiration sont garantis! Et comme le cerveau humain se nourrit d’oxygène, d’activité et d’émotions positives, cet atelier interactif aura lieu en extérieur.

Avec:
Kerstin Humberg
gérante de Yunel et directrice de la section «Positive Business» de la Deutsche Gesellschaft für Positive Psychologie («Société allemande pour la psychologie positive») à Berlin

Charlotte Steenbergen
Senior Project Manager, European Forum Alpbach, Vienne-Alpbach

Leadership: le langage émotionnel de la musique dans le quotidien de direction

Les mots ne sont pas tout! Le chef d’orchestre communique avec ses musiciens et également avec le public par le biais du langage corporel. Il exprime ses émotions par ses mimiques, ses gestes, sa manière de bouger son corps. A l’aide d’exemples vidéo de grands chefs d’orchestre et solistes, Michael Haefliger et Peter Marthaler analysent ce langage certes muet, mais extrêmement touchant.

Que peuvent nous apprendre les grands musiciens? Comment les dirigeants du secteur économique peuvent-ils également améliorer leur rayonnement et leurs compétences émotionnelles? Pour l’intendant du festival du Lucerne et violoniste Michael Haefliger, le langage de la musique fait partie du quotidien. Il présente les exemples des plus grands personnages du monde de la musique, comme Claudio Abbado, et attend vos idées et expériences avec impatience. En effet, les mimiques, la gestuelle et le langage corporel constituent les éléments les plus efficaces de la communication humaine, pas seulement pour les musiciens.

Avec:
Michael Haefliger
Executive and Artistic Director, LUCERNE FESTIVAL

Animation:
Peter Marthaler
journaliste indépendant

Startups & Entrepreneurship: Àpropos du courage de s’engager sur de nouvelles voies

D’un point de vue objectif, la décision de créer sa propre entreprise est irrationnelle. En effet, peu de sociétés passent le cap des cinq premières années. De plus, en particulier en Suisse, le marché du travail fonctionne bien, et peut-être même trop bien. Beaucoup manquent de courage pour échanger leur salaire garanti contre le futur incertain d’un entrepreneur. Pourtant, chaque année, des milliers de jeunes entrepreneurs décident de se mettre à leur compte.

A quoi ressemble l’univers actuel des fondateurs d’entreprises? Comment les startups peuvent-elles réaliser avec succès leurs plans de croissance? Quels obstacles faut-il surmonter? Et comment la Suisse peut-elle rester à long terme l’un des pays les plus innovants? Durant ce master class, des entrepreneurs jeunes ou établis répondront à vos questions. Apprenez des entrepreneurs à succès et développez de possibles recettes de réussite pour les entreprises.

Avec:
La lauréate du Swiss Economic Award 2018

Brigitte Dätwyler
artiste, enseignante et entrepreneuse

Dr. Manuel Aschwanden
CEO Optotune

Animation:
Mascha Santschi

Système éducatif 4.0: exercice d’équilibre entre numérique et analogique

La numérisation modifie aussi bien l’économie que la société, et donc également les exigences auxquelles doivent répondre les possibilités de formation de nos enfants. Certains états comme l’Estonie se voient comme des précurseurs du numérique et ont introduit la programmation en tant que matière à l’école primaire. Cela doit permettre aux méthodes et aux contenus d’enseignement de répondre aux exigences de notre époque. Mais des pédagogues répliquent qu’en particulier à l’époque numérique, les capacités créatives, et pas seulement techniques, devraient être favorisées. Plutôt que le codage, ce serait plutôt la réflexion transversale qui devrait être intégrée aux cours.

Comment doivent être éduqués nos enfants afin d’être prêts pour leur future vie professionnelle? Est-ce un hasard que de nombreux célèbres CEO du secteur des technologies, comme Larry Page de Google, ont suivi les cours de l’école Montessori? Et à partir de quel âge faut-il stimuler les enfants? Discutez des principales questions de politique éducative et élaborez des solutions pour un système éducatif 4.0.

Avec:
Milan Prenosil
Président du Conseil d’administration de Confiserie Sprüngli AG et responsable de la campagne Ready!

Dennis Lück
Chief Creative Officer chez Jung von Matt / Limmat et «recruteur de l’année» 2017

Dr. Jakob Limacher
Directeur, Kalaidos Bildungsgruppe

Animation:
Peter Urs Näf

Discipline, hiérarchie et obéissance: des valeurs démodées ou modernes?

Certains éminents consultants d’entreprises affirment que diriger sans autorité constituerait la recette actuelle de la réussite. On peut lire dans les colonnes des commentaires de médias spécialisés que dans notre monde instable, la hiérarchie appartiendrait au passé. Le nouveau modèle de direction dont on parle partout s’appelle l’holacratie. L’autorité et les responsabilités sont réparties de façon plus large, les réseaux et les rôles remplacent les hiérarchies. La transparence à tous les niveaux ainsi que des possibilités participatives sont plus importantes que l’ordre, la discipline et l’obéissance.
 
La hiérarchie est-elle vraiment un modèle dépassé? Est-ce que les entreprises fonctionnent sans chefs et l’économie sans leaders puissants? Et est-ce qu’au final, sans direction, les collaborateurs se sentent bien? Dans le cadre de ce master class, nous discuterons avec vous des rapports entre la hiérarchie et l’holacratie. Le commandant de corps Baumgartner, responsable de l’instruction de l’armée, présente les valeurs centrales de la direction militaire et de la formation, et explique dans quelle mesure les qualités de direction transmises au sein de l’armée suisse sont encore utiles à l’économie d’aujourd’hui. 

Le commandant de corps Daniel Baumgartner
responsable du commandement de l’instruction, armée suisse

Nathalie Bourquenoud
Head of Human Development et membre de la direction, Schweizerische Mobiliar Versicherungsgesellschaft AG

Gerhard Andrey
Co-Fondateur & Partenaire, Liip – Digital Progress

Animation:
Bendicht Luginbühl

MC 1

Bataille de scénarios: quelle vie voulons-nous pour demain

MC 2

Motiver les talents pour les emmener jusqu’au sommet

MC 3

Sportifs de haut niveau: les managers parfaits?

MC 4

Close talking: développement durable d’idées

MC 5

NZZ Global Risk: le rôle de l’Asie dans l’économie mondiale

MC 6

Psychologie positive: à la recherche de la formule du bonheur

MC 7

Leadership: le langage émotionnel de la musique dans le quotidien de direction

MC 8

Startups & Entrepreneurship: Àpropos du courage de s’engager sur de nouvelles voies

MC 9

Système éducatif 4.0: exercice d’équilibre entre numérique et analogique

MC 10

Discipline, hiérarchie et obéissance: des valeurs démodées ou modernes?

Masterclasses

Plusieurs changements ont été apportés à l’occasion de l’édition anniversaire du SEF. Ainsi, le vendredi après-midi, le programme de la scène principale prendra fin plus tôt que les années précédentes. En contrepartie, nous vous proposons de poursuivre avec un nouveau format, les «Masterclasses». Au cours de ces sessions, qui se dérouleront en parallèle, vous aurez l’occasion d’approfondir des thèmes actuels et pertinents en petits groupes. Des experts dirigeront ces ateliers interactifs et veilleront à la qualité des échanges et à leur valeur ajoutée durable. Les places sont limitées, nous appliquerons le principe «premier arrivé, premier servi».

Places disponibles

Peu de places sont disponibles

Complet